CE QUI INSPIRE SKASON BAPTISTE ET SON DERNIER NÉ !


Il est du Nord mais à l’entendre parler, il ne parle pas comme la majorité des gens du Nord. C’est simple et un peu compliqué. « J’aime écrire le créole standard qui est dans les livres et en plus j’ai passé 9 années à vivre à Port-au-Prince ce qui fait que je n’ai pas d’accent du Nord », raconte-t-il.

Il n’est pas seulement entrepreneur, conférencier, communicateur, il est aussi un écrivain. Très pompeux quand il parle, il l’est aussi quand il écrit surtout quand l’inspiration est au rendez-vous. 

Invité comme conférencier au premier Sommet des Jeunes de la Côte des Arcadins, Skason Baptiste, vêtu d’une chemise en forme de jeans de couleur bleu marine, jeans bleu marine, le casque à l’oreille, laptop sur les genoux et son téléphone plogué dessus, et on est à la grande salle d’accueil de l’hôtel Le Xaragua, Montrouis. Il est 21h23 minutes et Skason est en train de travailler sur de nombreux projets, principalement la sortie prochaine de son livre intitulé, « CE QUE RACONTE UNE JEUNESSE : confidences d’un jeune haïtien ». En effet tout est déjà près, sauf il met les bouchées doubles pour la promotion.

Son véritable passe-temps c’est le travail qu’il fait, il est passionné et trouve bien son plaisir dedans. Avec une petite bière et on est parti pour une soirée de travail exceptionnel. À le regarder, on voit bien qu’il est 100 % dynamique et très sensible pour son temps.

Skason est très sollicité pour ses idées. En 2016, il a présenté 16 conférences, au cours de l’année 2017, il a présenté au total 45 conférences à travers tous les départements du pays. Pour cette année 2018, il a déjà présenté exactement 58 conférences, toujours à l’intention des jeunes. En effet, c’est une façon à lui de donner sa contribution au pays qui est en train de « mourir à petit feu » selon plusieurs. Car, ceux qui savent et veulent aider n’ont pas vraiment d’argent et ceux qui en ont ne veulent pas investir, faute de vision ou d’intérêt. C’est tout un vrai dilemme pour ce pays communément appelé dans le temps, « la perle des Caraïbes ».

Un fait est certain, et on peut le constater dans la majeure partie des cas, pour réussir il faut travailler un peu plus que votre adversaire, s’entourer des gens qui ont la même vision que vous.

Dans « Ce que raconte une jeunesse », Skason se fait le porte-parole de cette jeunesse en manque de modèle dans une société qui fait le nivellement par le bas. « Il y a des moments où l’on arrive dans la vie où notre histoire ne nous appartient pas », confie Skason à Montrouis Magazine sur ce qui l’a poussé à écrire une tel livre. Il continue en faisant savoir qu’il lui a fallu 4 semaines pour écrire ce livre d’environ 150 pages.

Très cool et sympathique, il veut toujours aider, partager comment faire de l’argent dans quel domaine investir selon votre fascination. Co-investisseur dans une pompe à essence à Miragôane (Département des Nippes). Il a cofondé aussi avec le journaliste Senior, Valéry Numa, « Platinum Production », une agence prestataire audiovisuelle, conseil en communication vidéo, qui a produit cette année « TPS » (Tout pour le statut), après le succès de « Chili À Tout Prix ».

Il était à peu près deux heures du matin quand Skason est allé dormir. Il a suffi environ quatre heures de temps de sommeil à Skason pour se reveiller et se mettre au travail, le téléphone à la main et il repasse en revue certaines choses, pour aller par la suite rendormir à 7h 10 minutes ce dimanche. « Je ne suis pas du genre à aller dormir tôt quand j’ai un travail à effectuer. Afin de pouvoir me libérer, il faut que je l’exécute », a déclaré Skason pendant qu’il travaillait la veille de la première journée du Sommet des jeunes de la Côte des Arcadins.

Une chose qu’on peut remarquer chez les gens qui réussissent, ils pensent « affaire », ils respirent « affaire », ils vivent d’ « affaire » et ils inspirent « affaire », même en dormant ils rêvent d’ « affaire ». Il suffit juste de s’entourer d’eux et vous ressentirez l’effet automatiquement.

C’est au su et au vu de tout le monde sur sa page officielle Facebook, le centre d’intérêt de celui qui né le 2 Octobre 1989 est « Leadership, Entrepreneuriat, et Développement. ». De plus, il veut être un citoyen de l’action plutôt que celui de la parole.

Le vécu d’une telle personne est déjà plus que signifiant pour inspirer peu importe la personne.

« Ce que raconte une jeunesse » Sortira ce 29 Mai au prix de 750 gourdes dans C3 Édition et bénéficiera d’une réduction de 40 % à la vente signature en « Livres en Folie » au prix de 450 gourdes ce 31 mai et premier juin 2018.

Wisly Bernard Jean-Baptiste
Montrouis Magazine

Précedent ABA MECHANSTE !
Suivant LIVRES EN FOLIE, QU’EN EST-IL POUR LES JEUNES AUTEURS ?

Pas de commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *